Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

vendredi 12 décembre 2014

11 Quoi 2 - 9 sur le Net ? N°11

        Quoi 2 - 9 sur le Net ? 

Gérard et Priscille VESSIERE                                 Bulletin N° 11
Bonjour à tous

Aujourd’hui, je voudrais partager cette pensée  découverte sur le net …

La croix de Jésus : un échec apparent
Dans un monde où les hommes aiment se faire servir, Jésus est venu pour servir, et il a fait du bien sans prendre l'attitude distante d'un bienfaiteur qui veut montrer sa supériorité. Jésus est venu en ami. Lors de sa rencontre avec la femme samaritaine, il sollicite même un service (Jean 4). Il était l'ami des humbles et des pauvres.
Si Jésus n'avait pas été déposé dans une crèche, s'il avait été accueilli dans un palais, les bergers auraient-ils pu venir l'adorer ? C'est ce dépouillement qui nous le rend si cher : nous sentons que nous pouvons nous approcher de lui. Il est toujours le même dans sa patience, sa douceur et son humilité.
Nous pouvons connaître des échecs, et souvent par notre faute. Voilà un écolier qui n'a pas assez travaillé et qui échoue à son examen. Mais il peut arriver que nous subissions un échec malgré des études bien suivies. Il y a toutes sortes d'échecs : ceux de la profession, ceux de la famille, ceux du coeur ... Qui d'entre nous n'en a jamais eu ?
Par la bouche du prophète, Jésus fait le bilan de sa visite à l'humanité : "J'ai travaillé en vain ..." mais il se hâte d'ajouter que c'est Dieu qui appréciera son oeuvre. Et voici la réponse divine : "Je te donnerai pour être mon salut jusqu'au bout de la terre" (Esaïe 49, 6).
Jésus ... s'est anéanti lui-même, prenant la forme d'esclave, étant fait à la ressemblance des hommes ; et, étant trouvé en figure comme un homme, il s'est abaissé lui-même, étant devenu obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix. C'est pourquoi aussi Dieu l'a haut élevé et lui a donné un nom au-dessus de tout nom. Philippiens 2, 5 & 7 - 9

                   La croix de Jésus : un triomphe sans précédent

Lui qui aurait pu avoir les plus grand succès, n'a rien écrit. Il a gardé ce dépouillement jusque dans ses discours, dans la simplicité de son style. Il n'a pas recherché l'approbation des hommes, ni enjolivé ses phrases. Il aurait pu étonner le monde savant de son époque, mais il n'était pas venu pour cela.
Pensons à ce que le Seigneur a reçu de la part des pécheurs. Il a gardé sa dignité à travers tous les outrages. Les hommes, profitant de sa bonté et de son humilité, se sont efforcés de le couvrir de honte. Sur son visage saint et noble, ils ont craché ; ils l'ont frappé. Jésus a traversé tout cela en restant toujours égal à lui-même, en conservant sa dignité et sa majesté même sous la couronne d'épines.
Cet homme unique, qui n'avait pas besoin de ce dont les hommes ont besoin pour paraître, a vu déferler sur lui toutes les vagues de violence et de haine de l'humanité. On ne s'occupait pas de celui qui était à droite ni de celui qui était à gauche. Il était le cible de toute la méchanceté dont l'homme est capable. Mais chaque coup perfide inventé par cette méchanceté n'a fait que mettre en évidence la perfection morale de celui qui s'y exposait sans se défendre. Par amour pour vous et pour moi et pour la gloire de son Dieu et Père.
Que Dieu vous bénisse

Pour tous ceux qui possèdent Internet, quelques sites à visiter :


Rendez-vous sur le site : http://www.jesustheme.com



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire