Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

dimanche 3 janvier 2016

65 Proverbe 14.13

Proverbe 14.13 - Au milieu même du rire le cœur peut être affligé.
   
   Il y a quelques jours, l'acteur Robin Williams tirait "sa révérence" en mettant fin à sa vie. Son geste tragique pousse le monde à la réflexion : Mais comment un homme qui a des biens, la renommée et de la réussite peut-il en arriver là ? Vous vous souvenez peut-être de son rôle dans le film "Madame Doubtfire" où il jouait un acteur qui se déguisait en nounou pour pouvoir passer du temps avec ses enfants.

   Ma réflexion, en rapport avec notre verset, c'est : Dans cette société de plus en plus virtuelle, quelle est la place pour les vrais sentiments ? Combien d'entre nous sommes, à l'instar de madame Doubtfire, cachés derrière un déguisement ? Il y en a tant qui cherchent à travers le plaisir le bonheur mais ils sont dans une profonde détresse morale.

   Savez-vous que votre cœur, siège de vos sentiments, a des besoins ? Savez-vous que rien de matériel ne peut répondre à ces besoins ? Notre cœur a besoin de sentiments véritables ! Il a besoin d'en exprimer et il a besoin d'en ressentir. Nous avons été créé avec un potentiel d'amour mais trop souvent "la vie" est venue l'étouffer, ce qui fait que tout a été faussé et l'être humain est souvent gauche dans l'expression de ses sentiments, se cachant derrière un masque de "rires" ou autres alors qu'il souffre profondément.

   Mon bien-aimé, tu n'es pas un "avatar" pour Dieu ! Tu es une personne unique et chère à son cœur et auprès de Lui est la source de la vie (Psaume 36.9). La foi peut être virtuelle, même la conversion peut être virtuelle mais l'amour que Dieu a pour toi, lui : Il est bien réel. Abandonne les chimères d'un monde de faux semblants et de masques pour marcher dans la vérité de l'amour que Christ a manifesté à la croix pour toi.

   Bonne réflexion.

Ezéchiel 37 Ministères © Août 2014


-- 
Claudy et Corinne d'Ezéchiel 37 Ministères


http://www.mfpg.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire