Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

samedi 31 décembre 2016

Témoignage de David TRAORE: Jésus m'a sauvé la vie

Témoignage de David le 16 Octobre 2016
au Centre Chrétien : La Parole Vivante
de Fada N’Gourma au Burkina Faso.

C’est le 04 Septembre que j’ai pris mon vol pour me rendre en France auprès du ministère de Vie Comblée où œuvrent nos amis Michelle et Yves GRAVET. Cette date n’est pas celle convenue lors de notre voyage missionnaire en 2015 pour notre prochain séjour dans l’hexagone. Assurément c’était l’idée du Seigneur. La suite nous le prouvera.

Quand Yves m’a appelé pour m’informer que je devais venir en France cette année, j’ai plutôt cru à une de ces blagues que nous nous faisons parfois ; mais au vieux d’insister : si... si… si. Prépare-toi, je ne sais pas qu’elle est ta disponibilité sur le plan administratif, mais voilà, tu viens ! Et moi, en fils obéissant, je me suis exécuté pour répondre à cette … sainte convocation, on peut dire. 

Me voici le 05 Septembre en territoire français et aussitôt le programme concocté se mis en route ; ce qui nous conduira vers nos amis de Vichy et Saint-Rambert-de-Bugey en un premier temps et ensuite en Suisse ; et nous voici de retour en territoire français dans la région de l'Alsace.

Le retour vers la France s’est passé dans des conditions que nous nous plaisons à décrire en ces lignes. J’ai été très éprouvé dans ma santé pour la dernière ligne droite en Suisse. Est-ce l’aboutissement d’une maladie que je couvais sans le savoir ? Certainement au regard de la gravité que cela a pris en si peu de temps. Ainsi, le 21 Septembre, après une chevauchée de 1000 Km, nous sommes revenus à Royan, où dès le lendemain, nous avions été reçus par le médecin de la famille de GRAVET.

Après quoi, je fus admis aux urgences de la polyclinique de Saint-Georges-de-Didonne, proche de Royan. La gentillesse et l’accueil du personnel de cette clinique est sans mesure. Que Dieu bénisse l’œuvre de leurs mains. L’un des jeunes infirmiers qui s’affairaient auprès de moi me dit ceci : « vous pouvez dire merci à votre ami qui vous a emmené ici ; il vous a sauvé la vie ! » et comme vous êtes deux pasteurs, on peut dire Alléluia !! De là, je fus admis aux urgences de l’hôpital de Royan où je passai par une batterie d’examens pour avoir la confirmation ou l’infirmation de l’embolie pulmonaire ou de la tuberculose soupçonnée par les examens préliminaires. Gloire soit rendue à Dieu, tous les pronostics planifiés furent déjoués par la main de l’Eternel déployée en ma faveur.

De toutes les maisons des frères et sœurs en France en passant par la Suisse et le Burkina Faso, des prières sont montées vers le Seigneur ; je peux dire, que j’ai vécu un miracle de guérison rapide. Tenez, le Dimanche 25 Septembre quand le téléphone de ma chambre d’hospitalisation a sonné, mon interlocutrice de l’autre bout du fil m’a dit : David, nous sommes en train de faire notre culte dominical et nous sommes au point de la Sainte Cène. As-tu du pain ou un morceau de biscuit près de toi ? Je répondis par l’affirmative. Elle me dit alors prend ce morceau de biscuit et verse un peu d’eau dans ton verre et prenons la Sainte Cène ensemble : « Je déclare au nom de Jésus que tu quittes l’hôpital demain au nom de Jésus. » Et le lendemain c’était fait, je quittais l’hôpital, heureux de retrouver ma famille d’accueil où de nombreux amis m’attendaient.

Merci à vous Maman et Papa Michelle et Yves GRAVET pour toute cette attention et surtout pour ce discernement digne des serviteurs que vous êtes.

Merci à Papy Jo et Monne pour leur chaleur apportée à mes côtés, merci à ces personnes toutes spéciales que sont Jocelyne et Christian LABORDE et leurs enfants, Joëlle SOLD, Samuel et Mireille GANGLOFF, Sandrine et Olivier DRIFFAUD et leurs enfants, Séverine et Johann TANEUR, Luciana et j’en oublie certainement toutes ces amitiés qui n’ont ménagé aucun effort pour me venir en aide et soutien pendant ces moments. Un spécial merci à mon petit frère Samuel qui a défié la distance Bordeaux – Royan pour me serrer dans ses bras en témoignage de l’affection pour son grand frère.

Pendant ce voyage missionnaire, j’ai pu rencontrer nos amis partenaires qui soutiennent les projets humanitaires du Centre Chrétien : la Parole Vivante (CCPV) de Fada N’Gourma, notamment l’édification du dispensaire dénommé « Shékina » au secteur N°9.

Qu’elle n’a pas été ma joie de me retrouver en présence de grandes figures du champ évangélique comme Jean Louis et Monique JAYET, Michelle et Yves GRAVET, Omar et Margrit BARRY ? Et sans oublier Jean Pierre et Eveline SORDET, Thomas et Ginette BROILLET, les très chers Manuel et Fanny Rodriguez pasteur de l’église Manancial de vida de Genève, de Alda et Claude de Lausanne.

C’est Dieu qui est fort, marchons dans ses voies et suivons ses instructions.

A Jésus la gloire au siècle des siècles. Amen.
En Lui.
Pasteur David TRAORE.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire